CHEMIN DE SAINTETÉ

adveniat regnum tuum

 SAINT PAUL DE LA CROIX
 1694-1775

 SA VIE ET SA SPIRITUALITÉ

6
Principales caractéristiques des passionistes

 

Les caractéristiques profondes de sa spiritualité et de son zèle en vue de la conversion des hommes, Paul de la Croix a voulu les imprimer fortement à ses religieux passionistes. De là se construisirent les grands thèmes sur lesquels doit s'appuyer sa Congrégation. De là aussi le caractère très particulier des monastères passionistes: les Retraites.

6-1- Les grands thèmes fondateurs des passionistes

     6-1-1-La vie érémitique

Paul de la Croix fut d'abord un ermite. Ses religieux devront aimer la solitude où ils pourront prier, méditer et où ils trouveront Dieu. L'ascèse accompagne inévitablement celui qui vit vraiment sa vocation d'ermite. Or, qui dit ascèse dit sacrifice et pauvreté. Seule la pauvreté intérieure permettra aux passionistes de conserver leur ferveur et de pouvoir résister aux tentations inévitables.

     6-1-2-La vie apostolique

Le monde est étrange. Nous qui vivons au début du XXIème siècle, nous nous plaignons, avec juste raison de manquer de prêtres, et ceux que nous avons ne peuvent que très difficilement accomplir les multiples tâches qui leur sont confiées. Au temps de Paul de la Croix, en Lombardie, les prêtres étaient nombreux, trop peut-être; mais, souvent ignorants, ils n'évangélisaient pas... Paul de la Croix insiste sur la nécessité urgente des missions et de la prédication, en un mot de tous les moyens adaptés à une catéchèse efficace. Ainsi, peu de temps après la fin de sa retraite des quarante jours à Castellezzo, Paul-François Danei dut commencer, à la demande de son évêque, à prêcher à Castellazzo.

Nous venons de voir que l'une des formes de la catéchèse, recommandée par Paul de la Croix, fut aussi la direction des âmes.

     6-1-3-La pauvreté 

C'est bien de prêcher les Béatitudes de Jésus. C'est bien de dire: "Heureux les pauvres de cœur..." C'est bien de demander aux gens de partager leur superflu, et parfois même le nécessaire, avec son prochain. Mais est-ce que les missionnaires donnent l'exemple? Est-ce qu'ils comptent vraiment sur la Providence? L'activité apostolique et la charité envers le prochain ne peuvent exister véritablement si la vie n'est pas d'abord fondée sur la prière et la contemplation, en un mot sur l'union à Dieu, l'abandon et la soumission à la volonté de Dieu. D'où l'importance, pour les missionnaires passionistes, de donner l'exemple par une vie de pauvreté authentique. D'où aussi l'importance de l'oraison sur les sujets principaux de la révélation chrétienne.

     6-1-4-Les grands thèmes de la vie mystique des passionistes

Nous savons déjà que les grands thèmes de méditation que Paul de la Croix confia à ses religieux, sont: la Passion de Jésus et l'Eucharistie qui nous révèlent l'infini amour de Dieu pour tous les hommes. Mais ces grandes orientations personnelles ne suffisent pas, il faut aussi conduite les autres dans cette direction. Paul avait écrit dans un texte de sa Règle, en 1736: "L'une des fins principales de cette petite congrégation consiste non seulement, pour les religieux, à être infatigables dans la sainte oraison pour eux-mêmes afin d'atteindre à la sainte union avec Dieu, mais aussi d'y conduire notre prochain..."

Sur son lit de mort, Paul de la Croix recommandera de nouveau à ses religieux "la charité fraternelle: aimez-vous les uns les autres d'une charité sincère. Tel est l'avis que Jésus-Christ laissa à ses disciples... Je rappelle aux pères, surtout au premier consulteur, qu'ils aient soin de conserver dans la congrégation l'esprit d'oraison, l'esprit de retraite, l'esprit de pauvreté. Si cet esprit se conserve, la congrégation brillera comme un soleil en présence de Dieu et devant les nations, et pour l'éternité."

6-2-Les Retraites

Les retraites des passionistes sont les déserts où les missionnaires, après leurs activités apostoliques doivent s'unir à Dieu dans la contemplation. Nous savons que la première "retraite" fut commencée en 1733 et achevée en 1737. Mais pourquoi ce nom? Peut-être en raison de l'influence des franciscains présents dans la région. Mais Paul voulait surtout mettre l'accent sur la pauvreté, l'austérité de la vie des passionistes, l'oraison, la contemplation et la solitude. Aussi, les bâtiments des premières retraites étaient-ils d'assez mauvaises constructions. Ces retraites étaient très pauvres: froides en hiver, chaudes en été. Une petite chapelle était accolée au bâtiment. On remarquait l'absence de cloître, car c'est la nature qui sert de cloître. "À travers la beauté de la création, du cosmos, on découvre la présence du Créateur." Dans leurs cellules, très petites, les religieux prient, se reposent, ou travaillent dans la solitude. Tout doit inciter au recueillement, à la pauvreté, à la prière. La chapelle et le chœur sont le centre de la vie passioniste, car l'Eucharistie est, avec la Passion, au cœur de la spiritualité de Paul.

Concernant la dévotion à la Passion de Jésus, Paul de la Croix conseillait à l'un de ses religieux[1]: "Gardez un souvenir continuel des souffrances de votre céleste Époux. Laissez-vous pénétrer entièrement de l’amour avec lequel il les a endurées. La voie la plus courte est de vous perdre tout entier dans cet abîme de souffrances. En effet, le prophète appelle la Passion de Jésus une mer d’amour et de douleur. Ah! c’est là un grand secret qui n’est révélé qu’aux âmes humbles. Dans cette vaste mer, l’âme pêche les perles des vertus, et fait siennes les souffrances du Bien-Aimé. J’ai une vive confiance que l’Époux vous enseignera cette pêche divine: il vous l’enseignera si vous vous tenez dans la solitude intérieure, dégagé de toutes les images, séparé de toute affection terrestre, détaché de tout ce qui est créé, dans la foi pure et le saint amour...

Tenez-vous intérieurement dans le sein de Dieu, anéanti en vous-même d’une manière passive: c’est la voie la plus courte pour vous perdre et vous abîmer dans le Tout infini, en passant toutefois par la porte divine, qui est Jésus-Christ crucifié, et en vous appropriant ses souffrances. L’amour enseigne tout, car la Passion avec ses amères douleurs est l’œuvre d’un amour infini." (Fleurs de la Passion - Pensées de saint Paul de la Croix)


[1] Fleurs de la Passion - Pensées de saint Paul de la Croix-La passion et la voie de la perfection. Voir le Site Internet:

 http://nouvl.evangelisation.free.fr/fleurs_de_la_passion_03.htm  

   

  

Pour toute suggestion, toute observation ou renseignement sur ce site,
adressez vos messages à :

 voiemystique@free.fr