LA VOIE MYSTIQUE

adveniat regnum tuum

Sœur Marie de Saint-Pierre
(Perrine Éluère)
1816-1848

JOURNAL SPIRITUEL

16
Miséricorde pour la France

« Vous savez que Notre-Seigneur, il y a quelque temps, me dit qu’Il me chargeait de prier pour la France. Il m’a encore de nouveau donné cet ordre, me disant de garder ses brebis de France dont Il était le Pasteur, et qu’Il me choisissait en ce jour pour être sa petite bergère; qu’Il me donnait les mystères de sa très sainte vie pour domaine et qu’Il me fallait puiser dans ses divines plaies pour ses brebis; enfin, qu’Il se donnait à moi comme une mine d’or pour payer à son divin Père les dettes de la France, qui est redevable à sa justice, me donnant pour cela la permission de prendre les grands trésors de son Cœur. Ensuite, Notre-Seigneur m’a fait entendre que je me donnasse bien garde de faire comme le serviteur paresseux de l’Évangile qui ne fit point valoir le talent qu’il avait reçu, et qu’Il m’en demanderait compte: qu’il m’était bien facile de prendre dans cette mine d’or qu’Il avait creusée par ses travaux et par ses souffrances. Voilà l’essence de ce que je crois que Notre-Seigneur m’a fait entendre, ma Révérende Mère; je cris que Notre-Seigneur désire beaucoup trouver quelqu’un qui l’oblige, par la prière, de faire miséricorde à la France. » [1]


[1] Lettre du 9 mai 1844.

   

 

Pour toute suggestion, toute observation ou renseignement sur ce site,
adressez vos messages à :

 voiemystique@free.fr