LA VOIE MYSTIQUE

adveniat regnum tuum

Luigi Talamoni
prêtre, fondateur
(1848-1926)

 

Louis Talamoni naquit à Monza le 2 octobre 1848, deuxième des six fils d’un modeste foyer. Il fréquenta le patronage de Carrobiolo, dirigé par le barnabite Louis-Marie Villoresi, et fut un des premiers membres de l’Institut pour clercs pauvres fondé par ce même père.

Ordonné prêtre le 4 mars 1871, licencié en sciences historiques et philosophiques, Don Louis enseigna au Collège San Charles de Milan et, à partir de 1875 jusqu’à sa mort, au Séminaire archidiocésain de Monza.

Ses élèves, dont le Pape Pie XI, garderont de lui le souvenir d’un grand maître, exemple d’une intense vie sacerdotale. 

Ses fréquentes prédications étaient toujours fructueuses parce que, dans son cœur, il y avait beaucoup d’amour pour Dieu et les hommes.

Dans la cathédrale de Monza, il confesse chaque jour pendant cinquante ans; il fut un vrai martyr du confessionnal.

Il accueille avec une patience charitable les personnes en difficulté qui demandent conseil, il réconforte; ses bénédictions obtiennent des grâces du Seigneur.

Il aime beaucoup les malades spécialement ceux qui sont dans la détresse spirituelle. Sa charité fut immense; il était l’homme de tous.

L’opinion publique le considérait toujours comme le meilleur des citoyens de Monza.

De 1893 à 1916, et encore en 1923, Don Talamoni participa au conseil municipal de Monza parce que la population l’estimait et l’aimait; même ses adversaires reconnurent sa supériorité morale. Il avait à cœur le bonheur de ses concitoyens; il fut vraiment le «Père du Peuple».

Monseigneur Louis Talamoni vécut dans un temps très difficile à cause des événements qui survinrent dans la Nation et des luttes d’opinions; sa foi et sa communion avec le Pape et son archevêque furent solides et transparentes.

Il fut infatigable dans le soin des intérêts des âmes et des corps de ses frères. Fruit de la charité de ce bienheureux prêtre, la Congrégation des Sœurs Miséricordines continue son œuvre de miséricorde dans l’assistance aux malades et privilégie l’homme en situation de besoin et en difficulté. La très vive et ample faim de sainteté de Monseigneur Louis Talamoni, décédé le 31 janvier 1926, a conduit en 1952 à l’ouverture du procès de canonisation.

Le 11 juillet 1992, le Saint-Père Jean-Paul II l’a proclamé officiellement vénérable et, le 12 avril 2003, a promulgué le décret de reconnaissance du miracle pour la béatification.

Pour toute suggestion, toute observation ou renseignement sur ce site,
adressez vos messages à :

 voiemystique@free.fr